Solde taille Enfants Moncler Outlet 9f1dd4

Solde taille Enfants Moncler Outlet

Moncler Outlet

va vers les 200% ; tous  les plans de rigueur y  échouent ; de même, bientôt,  au Portugal, Solde Moncler Outlet en Espagne, en Italie. Les Français et les Allemands  ne sont pas encore d’accord sur les mécanismes à mettre en place pour financer les banques et les Etats. Et aucun dirigeant,  en Allemagne ou en France, n’ose avouer à ses électeurs que sauver l’euro coûtera à chacun des deux pays  plus de 100 milliards d’euros ; et que le laisser exploser nous coûtera plus encore. Rien n’est prêt pour mettre en place un véritable budgétaire fédéral, capables d’émettre des eurobonds, seuls  capables de  financer ces  besoins immenses.De plus, même si la croissance mondiale revient,  nous ne sommes pas dans une crise cyclique, avec un retour au point de départ.  Mais, comme après 1929,  dans une longue  mutation vers un monde nouveau ; une crise de laquelle  certains  pays sortiront dans une situation  bien pire qu’ils n’y sont rentrés, comme des barques rejetés  vers la rive  par une vague trop forte.Autrement dit, on pourrait assister  fin 2013  à un taille Moncler Outlet e embellie ; et même à un retour durable de la croissance mondiale. Mais cela serait  trompeur pour l’Europe et pour la France, car sans garantie pour le  lon Moncler Outlet g terme.On ne peut donc comprendre ce qu’il convient de faire aujourd’hui  qu’en ayant une vision de l’Histoire beaucoup plus longue que celle qu’impliquent  les éc 69% de réduction Moncler Outlet héances électorales. Et là, il devient clair que l’Europe ne sortira pas de la crise sans la mise en place volontariste et  urgente d’un fédéralisme budgétaire, dans laquelle Enfants Moncler Outlet la France ne pourra conserver son niveau de vie qu’en osant des réformes majeures, énumérées depuis longtemps.Parier sur la reprise économique mondiale comme un substitut aux réformes est très tentant. Et politiquement confortable.  Mais, à  mon sens, c’est un pari qui n’a qu’une  chance sur cinq  d’être gagnant à court terme,  une ch

ance sur dix de l’être   à moyen terme et aucune à long terme.  Qui Solde M 69% de réduction Moncler Outlet oncler Outlet peut s’en contenter?j@attali.comCe qui se passe en Co Enfants Moncler Outlet rée donne le sentiment qu’un conflit  armé de grande ampleur n’est pas à exclure : Après le bombardement d’une ile sud coréenne  par la Corée du Nord,   la Corée du Sud à décidé de s’armer ;  la  Corée du Nord menace « d’annihiler »  la Corée du Sud; le Japon   se « prépare à toute éventualité ».  Et si    les deux Corées entrent en conflit,   les Etats-Unis et la Chine soutiendront militairement  leur allié. Et cela se déroule  là où se  Moncler Outlet rencontrent  la Russie et   la Chine, carrefour où bien des conflits sont prévisibles. Cette tension arrive au moment où la crise économique semble dans une impasse. Et bien des crises antérieures, ne trouvant pas de solution dans la paix,  l’ont  trouvé dans la guerre, qui a permis à un pouvoir central renforcé   de mobiliser des ressources gratuites. Aujourd’hui,  alors que, comme  dans  une avalanche, la taille des problèmes financiers  ne cesse de grandir,    les  dirigeants  ne s’occupent que de sauver les apparences, de gagner du temps,  par mille taille Moncler Outlet et un expédients,  en attendant un miracle. Il pourrait  prendre la forme d’un formidable progrès technique, d’une remise en ordre des finances de la superpuissance, de  la naissance d’une nouvelle superpuissance ou d’une redistribution des richesses au profit des plus pauvres pour les rendre solvables.  Tout cela a eu lieu, dans d’autres crises. Mais aujourd’hui,  rien de tel ne semble vraisemblable. Restent  alors deux sorties de crises : l’inflation et/ou  la guerre.L’inflation  permettrait de faire disparaitre une partie des dettes publiques et privées,  et de remettre à niveau les bilans des banques. Elle est au bout de la route de la création monétaire illimitée d’aujourd’hui,  mais elle ne viendra que lorsque l’on  rencontrera  la contrainte de rareté

des capacités de production et des matières premières. On en est  encore loin. La guerre permettrait de faire taire les protestations sociales, de  faire travailler plu 69% de réduction Moncler Outlet s pour moins,   de justifier la transformation de la  dette publique en impôt, et  de  faire disparaitre des infrastructures, obligeant à les reconstruire. On a déjà vu cela plusieurs fois dans l’ Histoire.  En particulier, la résolution de la crise  des années 30  ne doit rien à Keynes et tout à l’entrée en guerre des Etats-Unis.Cela parait aujourd’hui invraisemblable. D’une part,  il y  faut des guerres d’une ampleur considérable : Pour qu’une guerre soit aujourd’hui de la même ampleur relative que la deuxième guerre mondiale, il faudrait qu’elle fasse plus de 150 millions de morts.   D’autre part,  les guerres d’aujourd’hui opposent des nations à des groupes non étatiques taille Moncler Outlet , ce qui   n’exige  pas, pour l’instant, la même mobilisation de ressources gratuites au service de la collectivité que la guerre  entre na Solde Moncler Outlet tions : c’est une affaire de spécialistes.  Cela pourrait changer : On peut imaginer une mobilisation de  masse  contre le terrorisme, avec les mêmes conséquences économiques qu’une guerre entre nations. Cela suppose que cristallise une  peur encore diffuse, qui permettrait d’imposer une réorganisation des  pouvoirs au profit du militaire  et la mise à l’écart des revendications sociales.L’évolution de la stratégie de l’OTAN, qui devient progressivement une alliance planétaire des démocraties contre les pirates et terroristes, étatiques ou non étatiques, va dans cette direction.  Comme va dans cette direction toutes les formes de glorification de l’identité nationale et de Moncler Outlet refus des autres.Une telle évolution n’est pas plus invraisemblable que ne l’était la crise actuelle il y a cinq ans. Et si aucune autre s Enfants Moncler Outlet olution ne réussit à  enrayer la  dépression qui menace, on   trouvera   des prétextes pour la mettre en œuvre.