Prix Hommes Online Moncler Outlet 7963b4

Prix Hommes Online Moncler Outlet

Moncler Outlet

ux" in French and the "flu", "influenza" in English). All these meanings are useful in order to think about all the possible courses of action against the upcoming flu. First, they remind us that we must not allow ourselves to be "caught" by the disease, hence the importance of the explanatio Online Moncler Outlet n, which remains to be given to the general public, on the symptoms and the precautions to be taken. Then, they underline that we should not let the human and social machine "jam" and therefore ensure that society has redundancy, resiliency, a capacity to withstand the shock. In other words, that it has several means of ensuring the essential services, such as the distribution of Solde Moncler Outlet Prix Moncler Outlet the main "flow" of water, energy, food, and money. And of this, no one is yet sure. In France in particular. They tell us that we should not treat it as a "whim" random circumstance, but as the result of a logical Moncler Outlet evolution of our societies, which, with globalization, could not avoid this kind of dysfunctional situation, whose flu to come is only a repetition which could be transformed one day in a much more serious disease, if we do not put in place a whole series of protections and warning indicators. They also tell us that some people may be taken in "aversion" because of the disease, if such or such group is being accused, as do those who see the hand of the pharmaceutical companies there to sell drugs a Hommes Moncler Outlet nd vaccine, or governments anxious to draw aside criticisms relating to their management of the economic crisis. They finally report profound changes to come in our societies, by revealing as in New Caledonia, the ability of the population to take charge, or, as elsewhere, how some continue to treat a particular category of the population (like women and the will to send them back home to care for children), or finally, how humanity will have to become aware of its unity, in order not to take itself in aversion. j@attali.comNormal 0 21 false false false FR X-NONE

X-NONE /* Style Definitions * table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-priority:99;mso-style-qformat:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin-top:0cm;mso-para-margin-right:0cm;mso-para-margin-bottom:10.0pt;mso-para-margin-left:0cm;line-height:115%;mso-pagination:widow-orphan;font-s Moncler Outlet ize:11.0pt;font-family:"Calibri","sans-serif";mso-ascii-font-family:Calibri;mso-ascii-theme-font:minor-latin;mso-hansi-font-family:Cali Hommes Moncler Outlet bri;mso-hansi-theme-font:minor-latin;mso-fareast-language:EN-US;}Il m’arrive parfois de demander s’il est possible d’avoir raison contre tout le monde. Ou bien s’il faut se résigner à penser que l’unanimité vaut raison. Au vu du tour que prend l’affaire ukrainienne, je me sens cependant renforcé dans ma première intuition, exprimée ici : il est fou, pour l’Occident, de faire du problème de la Crimée l’occasion d’une confrontation avec la Russie.Qu’on ne s’y trompe pas. On n’a jamais lu sous ma plume une ap Solde Moncler Outlet probation du régime actuel de la Russie. Ni de sa stratégie internationale. Et je ne parle ici que de l’intérêt de l’Occident, et plus précisément de l’Europe. Et, Prix Moncler Outlet pour moi, l’intérêt de l’Europe n’est pas de se lancer dans un affrontement avec la Russie. Mais au contraire de tout faire pour intégrer notre grand voisin de l’Est à l’espace de droit européen.Les historiens de l’avenir auront à mon sens beaucoup de mal à comprendre pourquoi nous nous sommes lancés dans une escalade aux conséquences potentiellement terrifiantes avec la Russie, pour s’opposer au vote majoritaire d’une province russophone, russe pendant des siècles, et rattachée en 1954 à une autre province de l’U Online Moncler Outlet nion soviétique par le caprice du secrétaire général du parti communiste d’alors, Nicolaï Krutchev. Un rattachement jamais pleinement reconnu par la majorité des habitants de la Crimée, qui ont toujou

rs voulu conserver leur autonomie à l’égard du gouvernement de Kiev, comme l’affirmait encore la première constitution ukrainienne de 1992.Au Homme Moncler Outlet s Moncler Outlet jourd’hui, la Crimée, et la Russie ont choisi de profiter du chaos issu de l’arrivée à Kiev d’un gouvernement fortement antirusse pour se retrouver. En quoi cela nous gêne-t-il ? Pourquoi refuserait-on aux habitants de la Crimée de vouloir choisir leur destin, contre l’avis du pays dont ils sont membres, alors qu’on s’apprête à autoriser les Ecossais à voter sur le sujet, et que les Catalans ont bien l’intention d’en faire autant ? Protestera-t-on contre « l’amputation du territoire de la Grande-Bretagne » si les Ecossais choisiss Online Moncler Outlet ent l’indépendance ? Et que fera-t-on si la Moldavie, la Biélorussie, ou la partie russophone du Kazakhstan réclament leur rattachement à la Russie? Nous nous en mêlerons ? De quels droits ? Prix Moncler Outlet Au nom de la stabilité de l’idée de nation ? Mais l’a-t-on imposé à la Tchécoslovaquie ? A la Yougoslavie ? Au Kurdistan irakie Solde Moncler Outlet n ? A Gaza ? S’y opposerait-on si le Québec décidait de son indépendance ? Et que ferait-on si la Wallonie demandait son rattachement à la France ?Il est clair que lorsqu’une minorité ne se sent pas protégée contre les excès d’une majorité, elle a le droit de retrouver la maîtrise de son destin. Il appartient à la majorité d’y veiller.Alors, pourquoi faisons-nous cela ? Qu’avons-nous à en craindre ? Que la Russie réclame l’annexion de la partie russophone des pays Baltes ? Allons ! Ces pays sont dans l’Union Européenne et dans l’OTAN ! Ils n’ont donc rien à craindre.Tout cela renvoie en fait à des vieilles histoires. L’Occident pense en fait ne pas refaire la même erreur qu’avec les Sudètes annexés en 1938, par Adolf Hitler, sous le prétexte que cette région de la Tchécoslovaquie était en majorité de race allemande. Louable remords. Mais il est trop tard pour refaire l’Histoire, et la situation d’aujourd’hui ne ressem